Les développeurs de chez Milky Tea Studios nous présentent leur dernière adaptation sur Nintendo Switch, HyperBrawl Tournament, un jeu de sport compétitif en 2v2 et au gameplay nerveux, fusionnant le côté « football américain » sans aucune règle à des armes futuristes complètements dingues. Existant déjà sur PC et iOS sous forme de beta depuis septembre 2019, le jeu avait déjà pour lui une très bonne fan base.

Le jeu met en avant différents combattants issus des quatre coins de l’univers venant s’affronter au sein d’une compétition en arène.

Le but du jeu dans HyperBrawl Tournament est très simple : avoir un bon protecteur suffisamment fort pour protéger vos buts (l’Hyperverse dans le jeu) et vous, de marquer un maximum de points en envoyant la balle dans l’Hyperverse adverse, le tout en 90 secondes de temps par match. Bien sûr, tous les coups sont permis, et ça castagne fort dans le jeu !

HyperBrawl Tournament se joue en coop locale ou bien en ligne, joueurs contre joueurs et les arènes peuvent compter jusqu’à 4 joueurs (oui comme dit plus haut, il s’agit de 2v2). Le gameplay, quant à lui, est simple et efficace et ne demande pas trop de réflexion, il repose uniquement sur vos talents de joueurs, que vous allez peaufiner au fur et à mesure des matchs. Et c’est à vous de composer votre équipe de deux joueurs parmi les 12 héros, eux-mêmes divisés en trois classes : les héros Swift, agiles et rapides mais qui possèdent peu de vie et sont relativement fragiles ; les héros Tanks, lents mais puissants ; et enfin les héros Core, équilibrés mais qui n’excellent en rien de particulier. Puis de les équiper d’armes rocambolesques, au nombre de 8, telles que l’Épée de Cyclone, le Marteau Slam ou encore l’arme de poing Grapple Gun. Vous pouvez également leur octroyer des capacités en tout genre pour ensuite aller se bastonner joyeusement dans l’arène et surtout… marquer le plus de buts possibles ! Pour chaque victoire accomplie, vous recevrez des récompenses de skin d’armes, de personnages ou encore des distinctions de rang. La rareté des récompenses varie en fonction du niveau de difficulté du jeu, des défis proposés et réalisés et du taux de réussite dans les parties classées.

Si vous n’êtes pas friands des combats entre joueurs ou avez besoin d’un peu plus d’expérience avant de vous frotter à eux, ne vous inquiétez pas, puisqu’il existe une campagne en solo contre l’IA extrêmement détaillée. Il existe également un mode Arcade dans lequel vous pourrez lancer des parties rapides sans rang, et à l’inverse, un mode Blitz qui, lui, propose des parties rapides en lignes classées, mais attention, c’est extrêmement compétitif ! Un classement mondial existe même. On ne pourra que vous conseiller de prendre un peu le pli auparavant dans des parties rapides ou bien à l’aide des campagnes (en solo ou bien en ligne).

Pour ce qui est de la patte graphique, celle-ci est plaisante visuellement. Et chaque arène possède son propre design, illustrant les planètes desquelles viennent nos héros, allant de l’arène de la Cité de Chrome, dont le stade arbore des allures cyberpunks, au stade des Stèles d’Acier, ou encore celui de la Cour d’Azdritch et ses allures démoniaques. Chaque arène comprend son lot de pièges et d’obstacles qui lui sont propres afin de corser un peu la difficulté et d’apporter de la stratégie au match.

Pour ma part, le jeu me fait beaucoup penser à une sorte de Mario Strikers Charged Football, à la limite d’un Blood Bowl mais en version futuriste sous néons  😉

L’article HyperBrawl Tournament (Nintendo Switch) – Le test est apparu en premier sur Nintendo-Town.fr.

Voir la source

admin

À propos de admin

Vous pourriez aimer aussi...

DES JOUEURS RÂLENT CAR ILS VOULAIENT GARDER LE JEU APRÈS SE L’ÊTRE FAIT REMBOURSÉ !
Dry Drowning fera ses débuts sur Nintendo Switch le 22 février
PlayStation Plus : Voici les jeux gratuits du mois de janvier 2021

Laisser un commentaire